NOUVELLES GOUVERNANCES AU MOULIN DU ROC

 

Lors de la dernière réunion rassemblant le conseil de surveillance du Moulin du Roc, le mardi 6 avril, Michel Berthod a choisi de quitter la présidence de l’association. Après six ans d’exercice, il n’a pas souhaité se représenter, pour se consacrer pleinement à son mandat de maire de Xaintray. Le Conseil de surveillance et la direction du Moulin du Roc saluent l’engagement de Michel Berthod et ses compétences de professionnel de la culture qu’il a su mettre à profit pour le développement de la Scène nationale.


Jacqueline Lefebvre, personnalité qualifiée du Conseil de surveillance depuis le mois de décembre 2020, a été élue présidente de l’association, à une très large majorité (19 voix et 3 abstentions), pour un mandat de 3 ans. Jacqueline Lefebvre connait bien les enjeux du Moulin du Roc pour avoir siégé au Conseil de surveillance pendant six ans en qualité d’adjointe au Maire, chargée des affaires sociales. Au-delà de son expertise et de ses qualités humaines, nous soulignons sa fidélité à la fois comme adhérente et spectatrice du Moulin du Roc, spectacles vivants et cinéma, depuis son ouverture.


Comme suite à la modification des statuts d’octobre 2020, le Conseil a procédé à l’élection pour la première fois d’une vice-présidence. Jean-Pascal Guiot, réélu en mars dernier dans le collège des représentants des adhérents, a été élu vice-président lui aussi à une très large majorité (20 voix et 2 abstentions). Journaliste de profession, installé en Gâtine, il est également président du CARUG et de Radio Gâtine. Ses compétences et responsabilités vont contribuer au rayonnement de la Scène nationale en Deux-Sèvres.


La désignation des membres bénévoles du directoire était également à l’ordre du jour. La présidente Jacqueline Lefebvre, en concertation avec le directeur Paul-Jacques Hulot, a proposé la désignation pour trois ans au directoire de :

  • Isabelle Androuin, pour son engagement associatif et son expérience au sein du directoire depuis 6 ans ;
  • Patrick Avarguez pour son engagement de militant culturel parmi les professionnels de santé ;
  • Brigitte Goimard, pour son expertise dans le droit du travail et son expérience au sein du directoire depuis 3 ans ;
  • Anne Gomond, pour ses compétences dans la gestion des ressources humaine.

Cette désignation a été approuvée à l’unanimité par les membres du Conseil de surveillance.