Hervé Guibert

ARNAUD VRECH / COLLECTIF AUBERVILLIERS

  • vendredi 24 mars | 20h30 | Le Moulin du Roc à Niort
  • samedi 25 mars | 19h00 | Le Moulin du Roc à Niort

Écrire contre la montre 

Observateur minutieux de l’indicible, Hervé Guibert, écrivain, photographe et journaliste meurt du Sida à 36 ans, en 1991. 

Premier texte d’autofiction à parler de sa maladie, À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie contient toute entière sa rage d’écrire quand le temps vient à manquer, sa rage de vivre, l’espoir, la déception, l’humour, l’amour sans amour, sans oublier sa souffrance face à la maladie. 

Le jeune Collectif Aubervilliers raconte cette époque en portant à la scène la beauté de ce texte impitoyable, sa méchanceté sans cesse mêlée à l’élégance des vaincus, faisant rire dans les pires moments. 

Leur théâtre s’épanouit dans la dimension vocale, l’expression réjouissante de la langue de Guibert. Et quand les mots n’en peuvent plus, les corps prennent le relais. 

Cruel et poignant.


Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation du 24 mars
Théâtre - Création
Tarif : C de 10 à 25 €
Durée : 1h15

D’après le roman À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie d’Hervé Guibert (Éditions Gallimard)

Adaptation et mise en scène : Arnaud Vrech

Avec : Clément Durand, Cecilia Steiner et Johann Weber

Adaptation, dramaturgie : Franziska Baur 

Lumières, son : Mathieu Barché

Crédit photo : Joseph Banderet


Co-production : La Maison Maria Casarès – Site polyculturel – direction Johanna Silberstein et Matthieu Roy – Le Moulin du Roc – Scène Nationale – Niort – direction Paul-Jacques Hulot.

Soutiens et résidences : Comédie de Béthune – Centre Dramatique Nationale – Béthune – direction Cédric Gourmelon Ramdam, un centre d’Art – Sainte Foy-lès-Lyon.



Ouverture de la billetterie en ligne et au guichet :
- Semestre 1 (6 octobre - 15 février) : samedi 10 septembre à 10h
- Semestre 2 (21 février au 8 juin) : samedi 21 janvier à 10h

Partager
ce spectacle