La Chute de la maison

SAMUEL ACHACHE / JEANNE CANDEL

  • jeudi 8 avril | 20h30 | Le Moulin du Roc à Niort
  • vendredi 9 avril | 19h00 | Le Moulin du Roc à Niort

Les pieds-nickelés à la morgue

Début du XIXe siècle. Déclarée morte des suites d’une mauvaise chute de cheval, Mme Louise Guillaume se réveille trois jours plus tard à la morgue de l’hôpital. Stupéfaction du corps médical. Dans la zizanie, on parlemente : erreur médicale ou miracle ? Que faire ? Cacher cette patiente hors norme ?

Médecins et religieux la mettent sous observation ; mais pour ne pas la brusquer, lui font croire qu’elle est arrivée à bon port : au Royaume des Morts.

Samuel Achache, qui signait Songs la saison passée, et Jeanne Candel ont gardé l’essence et l’atmosphère de la nouvelle d’Edgard Allan Poe dont ils font une très libre adaptation, loufoque et décalée. Dans cet hôpital déjanté au prêtre mégalomane et où les morts ressuscitent, on conjure l’angoisse en chanson. Y résonnent, sous la direction musicale de Florent Hubert, les Lieder romantiques de Schumann, où le fantastique se mêle à la folie pour écrire à plusieurs voix un réjouissant opéra théâtral.


Théâtre musical
Tarif : C (de 10 à 24€)
Durée : 2h
Dès 13 ans

Mise en scène et direction musicale : Samuel Achache, Jeanne Candel, Florent Hubert
D’après des motifs d’Edgar Allan Poe, Franz Schubert et Robert Schumann
Avec (en alternance parmi) : Margot Alexandre, Adrien Bromberger, Chloé Giraud, Louise Guillaume, Julie Hega, Antonin Tri Hoang, Jean Hostache, Hatice Özer, Antoine Sarrazin, Vladimir Seguin
Lumières : César Godefroy et Germain Fourvel

Crédit photo : Les Nuits de Fourvière


Production : Festival d’Automne à Paris ; La vie brève – Théâtre de l’Aquarium (Paris)

Coproduction :  Adami,  Théâtre des Quartiers d’Ivry ; Théâtre Garonne – scène européenne (Toulouse)

Spectacle créé le 3 octobre 2017 à l’Atelier de Paris / CDCN avec le Festival d’Automne à Paris et dans le cadre du dispositif « Talents Adami Paroles d’acteurs »



Ouverture de la billetterie en ligne le samedi 16 janvier et au guichet le samedi 23 janvier pour les spectacles du semestre 2.

Partager
ce spectacle