L’art de perdre

Alice Zeniter / Sabrina Kouroughli

  • mardi 9 avril | 20h30 | Le Moulin du Roc à Niort
  • mercredi 10 avril | 19h00 | Le Moulin du Roc à Niort

Reprendre racines

Naïma travaille dans une galerie d’art à Paris. Quand les attentats résonnent, la jeune femme est aussitôt renvoyée à sa peau mate, à ses origines. Portée par ce lien qui l’unit à sa grand-mère, elle reconstitue, un fragment après l’autre, l’histoire de sa famille. L’exil de son grand-père obligé de fuir l’Algérie. La honte des harkis. L’arrivée dans les camps du sud de la France. Sur la scène où les souvenirs prennent vie, Naïma renoue avec ses racines et trouve l’apaisement.

Non sans humour, les anecdotes familiales se succèdent et tracent une petite histoire dans la grande. Le texte d’Alice Zeniter, Prix Goncourt des Lycéens, porté avec beaucoup de sensibilité sur scène par Sabrina Kouroughli, montre comment l’exil entraine avec lui les générations suivantes. Que veut dire transmettre un pays, une culture, une langue, une histoire ? Dans cette quête d’identité, Naïma cherche à rompre la chaîne du silence.

Sabrina Kouroughli brouille délicatement les frontières entre la fiction de départ et la confidence autobiographique.

Laura Plas / Les Trois coups


Représentation scolaire le 9 avril
Autour du spectacle

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation du mardi 9 avril.

Rencontre-lecture autour du roman L’art de perdre d’Alice Zeniter le mardi 9 avril de 18h à 19h à la médiathèque Pierre-Moinot (entrée libre).

Théâtre
Tarif : C de 10 à 28€
Durée : 1h10
Dès 15 ans

D’après l’Art de perdre, roman publié aux Éditions Flammarion

Texte : Alice Zeniter

Mise en scène et adaptation : Sabrina Kouroughli

Avec : Fatima Aibout, Sabrina Kouroughli, Issam Rachyq-Ahrad

Collaboration artistique : Gaëtan Vassart

Dramaturgie : Marion Stoufflet

Son : Christophe Séchet

Regard complice : Magaly Godenaire

 

Crédit photo : Gaëtan Vassart


Production : Compagnie La Ronde de Nuit.

Coproduction : Théâtre Gérard Philipe- CDN de Saint-Denis ; avec l’aide au projet de la DRAC Île-de-France, Ministère de la Culture, de la Spedidam.

Avec le soutien du CENTQUATRE-PARIS, et au Carreau du Temple-Paris.

Partager
ce spectacle