Les tigres sont plus beaux à voir

JEAN RHYS / MAGALI MONTOYA

  • mercredi 16 décembre | 20h30 | Patronage Laïque à Niort
  • jeudi 17 décembre | 19h00 | Patronage Laïque à Niort

Pour l’amour des livres

Quoi de plus délicieux que de plonger dans une oeuvre accompagné par un guide passionné ? Montoya nous entraine à la découverte de Jean Rhys, auteure anglaise majeure disparue en 1979.

Les tigres sont plus beaux à voir, titre emprunté à l’un de ses recueils de nouvelles, s’aventure dans l’écriture comme dans un tableau, avec ses histoires de premier plan – les fragments d’une autobiographie inachevée – et en arrière-plan, des extraits de ses nouvelles et romans.

Jean Rhys, une femme bohème, trop en avance sur son temps et peu conventionnelle, a laissé derrière elle une oeuvre-monument, où chaque mot, savamment pesé, bondit de la page avec la puissance des tigres. Tissage sensible entre passé et présent, fait de fulgurances, de fragments, de focus, cette création sera accompagnée en musique par Roberto Basarte et servie au plateau par une distribution choisie à l’aune du défi littéraire, pour donner chair à une écriture où l’émerveillement est embusqué à la fin de chaque phrase.


Théâtre (création)
Tarif : C (de 10 à 24€)
Durée : 2h

D’après la vie et l’oeuvre de Jean Rhys
Adaptation et mise en scène : Magali Montoya
Avec : Nathalie Kousnetzoff, Bénédicte Le Lamer, Jules Churin, Magali Montoya, Roberto Basarte
Musique : Roberto Basarte
Scénographie : Marguerite Bordat, Caroline Ginet
Costumes : Virginie Gervaise
Régie générale : Johan Olivier Traduction : Jacques Tournier, Pierre Leyris, Renée Daillie, Claire Fargeot

Crédit photo : DR


Production : Le Solstice d’Hiver.

Co-production : Théâtre Molière Scène Nationale Archipel de Thau, Sète.

Soutiens : Le Moulin du Roc, Scène Nationale de Niort, résidences d’écriture et de création Théâtre Le Colombier, Bagnolet, résidences de création.

Le Solstice d’Hiver est conventionné par la DRAC d’île de France – Ministère de la Culture et de la Communication

Remerciements à
 Ellen Ruth Moerman, petite fille de Jean Rhys, directrice du Jean Rhys Ltd, pour son aide précieuse et son soutien au projet, Catherine Rovera, maître de conférence à l’université Paris-Dauphine et spécialiste de Jean Rhys, David Plante pour son autorisation d’utiliser son entretien avec Jean Rhys et Christine Jordis, auteur de Jean Rhys, qui êtes-vous ? et traductrice de l’entretien. La MC93, Maison de la culture de Seine-Saint- Denis et le T2G théâtre de Gennevilliers pour leurs mises à disposition de salle de répétitions

 

 

Partager
ce spectacle