W

D’APRÈS "W OU LE SOUVENIR D’ENFANCE" DE GEORGES PEREC

OLIVIER BALAZUC / ISABELLE GAZONNOIS

  • jeudi 26 novembre | 20h30 | Patronage Laïque à Niort
  • vendredi 27 novembre | 20h30 | Patronage Laïque à Niort
  • samedi 28 novembre | 19h00 | Patronage Laïque à Niort

Par où commencer ?

« Je n’ai pas de souvenir d’enfance. » Chez Perec, ce n’est pas le trop plein de mémoire qui déclenche l’écriture de ce récit autobiographique, mais le manque, les « blancs »
et la douleur qu’ils impliquent. Les traumatismes de la guerre, de « L’Histoire avec sa grande hache », ont escamoté la plupart de ses souvenirs d’enfance : ses parents, son exil à Villard-de-Lans.

À la manière d’un polar, Perec mène l’enquête à la recherche de son enfance perdue et remonte le fil brumeux de sa mémoire. Pour ce faire, il alterne deux récits, l’un fictionnel, l’autre autobiographique, qui, tout en s’éclairant l’un l’autre, font apparaître en filigrane, l’olympisme triomphant et l’idéologie nazie, la guerre, les camps…

Ce jeu de voix entrelacées qui tentent de sonder l’indicible est au coeur du spectacle d’Olivier Balazuc, ardemment porté par Isabelle Gazonnois et lui-même, avec la complicité de Fred Roumagne.


Représentation scolaire le 27 novembre
Théâtre (création)
Tarif : D (de 8 à 18€)
Durée : 1h30
Dès 15 ans

D’après W ou le souvenir d’enfance de Georges Perec (Éditions « L’Imaginaire », Gallimard)
Conception et adaptation : Isabelle Gazonnois, Olivier Balazuc
Mise en scène, scénographie et lumières : Olivier Balazuc
Assistante mise en scène : Salomé Vieira
Avec : Olivier Balazuc, Isabelle Gazonnois, Fred Roumagne
Musique et vidéo : Fred Roumagne
Régie générale : Philippe Bosès

Crédit photo : DR


Production associée : Piano Pluriel – La Jolie Pourpoise.
Production déléguée : La Jolie Pourpoise.
Coproduction : Le Moulin du Roc – scène nationale à Niort / L’Agora – Pôle national cirque Boulazac Aquitaine.
Avec le soutien de l’A.C.D.D.P. (Agence culturelle départementale Dordogne Périgord) et de la rOUSSe – Lieu de création partagée.
Avec l’aide à la résidence de l’OARA (Office artistique de la Région Nouvelle Aquitaine) et l’aide au projet de la DRAC Nouvelle Aquitaine (en cours).

Partager
ce spectacle